Historique de l’association

La compagnie est créée en mai 1992 sous l’impulsion de Régis Bourquin, danseur et chorégraphe désireux d’installer en région Auvergne Rhône-Alpes une compagnie professionnelle ayant pour base la danse contemporaine.

Son objectif est double :

      • La  création chorégraphique en lien culturel et social
      • La formation pour transmettre les valeurs véhiculées par la  danse et la percevoir comme un mode d’expression ouvert à chacun, permettant de favoriser l’échange, la communication, l’évolution de la personne et le respect de l’autre

Rétrospective 1992 – 2022

1992-1993 : Réalisation de « Ouvrez la porte, y’a des courants d’arts » avec « Culture et Insertion » à Bron-parilly. Participation au « Printemps des Barges » pour la Cie Salvadora Paras à Lyon.

1994-1997 : Installation du lieu « Espace Sud » en partenariat avec la DRAF « Entreprise rurale innovante » en Val de Drôme. Création d’un spectacle jeune public à Valence tourné avec les Fédérations laïques de Rhône-Alpes. Ce lieu a été le point de départ de nombreuses actions de sensibilisation en milieu rural, menées dans les écoles et différentes structures du Val de Drôme      (cf. le Festival Les Caprines).

1998 : Mise en place de la coordination et des ateliers pédagogiques pour l’événement : « L’oeil de la mer » en banlieue, à Oullins en liaison avec le Cie Zanka et la structure sociale Aralis.

1999 : Ouverture du Centre des Expressions du Corps à Bourg-lès-Valence, pour répondre à un besoin de production, de formation en vue d’échanges intercommunaux. Le désir fut de s’inscrire dans l’action culturelle de l’agglomération, pour nourrir un travail novateur, riche de rencontres et de sens dont les événements importants cités ci-dessous :

2000 : « Grand Carnaval de Bourg-lès-Valence », plus de 40 associations représentant 450 participants. Action de développement culturel et social, éducation au corps et aux arts au sein d’ateliers dans les quartiers de banlieue de Fontbarlettes à Valence et quelques villages de la Drôme. La création d’un défilé chorégraphique avec 120 personnes pour la Biennale de la danse de Lyon.

2001 : Création d’un conte chorégraphique pour le développement de la personne avec un groupe de jeunes adolescents, soutenu par La Fondation de France.

2002 : Création d’un défilé chorégraphique avec 140 personnes pour la Biennale de la danse de Lyon. Développement du champ d’action sociale et d’insertion professionnelle de la compagnie : mise en place de multiples ateliers : danse, musique, arts plastiques, couture. Un partenariat direct avec les associations et structures socioculturelles de Drôme-Ardèche est mené à travers différents projets en milieu scolaire et en milieu spécialisé.

2003-2007 : Mise en place de différents ateliers arts et thérapie en région parisienne. Mise en place d’un atelier de Gamelan au Consulat d’Indonésie à Marseille, formation et concerts de Gamelan dans diverses structures…

2007-2011 : Stages pour les villes d’Aix les Bains, Chambéry, Grâne, Lyon et Albertville (formations pour les enseignants d’Education physique), le C.R.I.L.A à Lyon et pour le C.A.T. de Bron-Parilly, l’Université Joseph Fourier de Valence et Grenoble (S.T.A.P.S.).

2011/2012 : Création d’un lieu consacré aux pratiques corporelles : l’Espace des Ateliers

 2013 : Projets interculturels créatifs et éducatifs, en partenariat avec le Festival Action Danse 6 au Maroc. Stage pour la Cie « Danse Cité » à Rabat. Cours à l’Université Joseph Fourier à Valence. Partenariat Compagnie A’corps Valence. Représentation avec 1,2,3 soleils à l’Hôpital de Valence.

2014 : Création de Fantaisie des couloirs aériens. Cours de danse orientale enseigné par Veerle Verbeeck dans différents instituts en Drôme-Ardèche. Collaboration musicale avec Gérard Maimone pour la pièce Fantaisie. Collaboration avec Haut Parleur (Voix d’Or) association de production sonore. Collaboration avec le festival ACTION DANSE à Oujda.

 2015 : Formation au cirque national du Shems’y, à l’ecole Akkari et à Danse cité à Rabat dans le cadre de l’action Formation « Temps dansé » soutenu par le Conseil régional Auvergne/Rhône-Alpes (service de coopération international). Cours de composition chorégraphique et analyse du mouvement à l’université Joseph Fourier à Valence et Saint-Martin-d’Hères. Coordination de l’Espace des Ateliers en Ardèche : accueil stages, groupes et cies.

Mise en place de stages à l’Etranger : (Inde, Tunisie, Nouvelle-Calédonie, Grèce, Turquie…) pour diverses structures…

 2016 – 2019 : Ebauche d’une action danse et installations plastiques en lien social et environnement : « Les Mains d’la vie » (Conseil général Ardèche/Ardèche verte). Stage Grèce Centre  Kalikalos/Stages Istanbul, Inde. Divers stages en France tous publics. Développement de l’enseignement vers une pratique de danse et théâtre corporel. Coordination pour le Théâtre des Grands Chemins dans le Tarn.

2020 – 2022 :  Créations, transmission et formations

Depuis plus de 30 ans maintenant, Régis Bourquin, développe sa propre pédagogie du mouvement dansé autour d’un concept qu’il intitule l’ART DU LANGAGE CORPOREL dans une pratique de la danse où s’allient rythmes, espaces, expressions, poésie du geste, dans lesquels il donne sens pour un épanouissement de l’être.

Ateliers/Stages/projets extérieur

Travail en EHPAD : Sur les 10 dernières années, nous sommes beaucoup intervenus en Maison de retraite et Ehpad, en Ardèche, en Drôme et avec l’association lyonnaise Haut Parleur dans le Rhône. Cette association œuvre aussi pour le bien-être des personnes âgées dont les personnes atteintes de maladies (telles qu’Alzheimer). Régis Bourquin est intervenu sur divers projets avec cette association dont une action particulièrement intense avec le soutien de Lyon Métropole où il s’est agi d’intervenir auprès de groupes réguliers en milieu rural et urbain et sur diverses structures adaptées à ces pathologies (Meyzieu, St Symphorien d’Ozon, Lyon 2, St Fons) sur des thèmes divers (thés dansants, poésies, chants, contes, langages).

Les journées danse et la formation : nous nous employons à pérenniser un enseignement de pratiques artistiques et particulièrement la danse. Danseurs et clowns au Bal sur un cycle de plusieurs stages de 2 à 3 jours, au fil des saisons. Il est animé par 2 intervenants dont un danseur (Régis Bourquin) et un clown (Sébastien Guillet). Ces deux enseignants/artistes sont riches d’un long parcours professionnel dans leur domaine. Ce processus se terminera avec une représentation filmée le 6 juin 2022, dans le cadre d’un événement dansé pour l’anniversaire des 30 ans de l’association. Cette recherche avec des amateurs du pourtour de St Félicien sera les prémisses du projet innovant plus important sur 2023 : Bal, au quai des Aimant.

Créations chorégraphiques en recherche sur 2022 : Sur l’année 2022, nous commençons une recherche chorégraphique, prémices d’une réalisation sur 2023 : Embarquement, quai des Aimants : chorégraphie d’un quatuor qui prolonge aujourd’hui sa recherche vers de nouveaux univers chorégraphiques et techniques, entre expression théâtrale et danse contemporaine… Embarquement, quai des Aimants est le fruit d’une rencontre entre diverses personnalités qui ont su approfondir leur style et leur expression personnelle dans la danse. Il est essentiel d’insister sur : le corps « vecteur de la rencontre avec l’autre » : Vidéo résidence décembre 2021

Événements : Anniversaire des 30 ans de l’association (mai 1992/juin 2022)  à la salle Pouyol à St Victor, pour fêter les 30 ans d’existence de l’association Le Groupe la Source en Auvergne Rhône-Alpes : organisation d’une soirée événementielle publique le lundi 6 Juin de la Pentecôte 2022. Des extraits des works in progress (Embarquements, quai des Aimants et Danseurs et clowns au Bal (avec les habitants des villages environnants) seront représentés. Nous faisons également un appel aux artistes locaux pour performer (danse, musique, théâtre). Cf programme sur la page dédiée.

En perspective : Formation danse suivie d’une production amateur : projet de développement de notre recherche chorégraphique du quatuor à une action de sensibilisation à la danse plus large sur un territoire donné (elle peut se mettre en place en Ardèche ou sur un département voisin), en direction d’un large public (un ou plusieurs groupes tout public / adultes entre 20 ans et 80 ans) en 2023. Bal, au Quai des Aimants 2023 : cette formation aboutira à un événement collectif de danse et musique adapté à un lieu sous forme de bal. Les thèmes fondateurs proposés autour du BAL : identité-relation. Le but de cette formation est de permettre à toutes personnes de pouvoir exprimer de façon massive et publiquement, leur langage artistique dans le domaine de la danse autour de ces thématiques symboliques. L’accent sera mis sur les possibilités d’insertion de publics en difficultés sociales.

Nous nous inspirons du film Le Bal D’Ettore Scola (1983). Nous avons interviewer à Clermont Ferrand en décembre 2021 Daniele Rochard ancienne comédienne de ce film et fait réaliser un documentaire sur cette interview que nous pourrons utiliser dans ce projet ou pour une exposition future.

Une pratique d’éducation artistique dans les écoles (primaire et secondaire) régulièrement en Auvergne/Rhône- Alpes pour : Bourg lès Valence, Montéléger, Crest, Saôu, Piégros la Clastre, Suze, Mirabel et Blacons, Plan de Baix, Saint Jean en Royans, Divajeu, Poêt-Laval, Loriol, Lyon 1er, et en particulier au Lycée lumière de Lyon 8° (Starmania, West side story et Opéra de Quat’sous).
Ateliers de danse contemporaine et expression pour l’aménagement des rythmes scolaires au sein des écoles maternelles et primaires Joubernon, Dumont, Mazorel et Brassens à Crest, Saint Félicien.